GABON
GSEZ PORTS

Investir dans la diversification de l’économie du Gabon

Depuis 2019, STOA est actionnaire de la société GSEZ Ports qui exploite le port d’Owendo. Cette infrastructure de premier plan contribue à dynamiser l’économie nationale et à la rendre moins dépendante de l’industrie pétrolière.

 

Le projet

En novembre 2019, STOA a acquis 10 % du capital de GSEZ Ports, société de détention et d’exploitation du nouveau port international d’Owendo (NOIP). Il s’agit du premier investissement de STOA dans l’industrie portuaire et dans le secteur des transports en général.

 

Les enjeux

Un partenariat ambitieux

La zone économique spéciale du Gabon (GSEZ) est le fruit d’un solide partenariat public-privé entre l’entreprise singapourienne Olam International, la République gabonaise et l’investisseur panafricain Africa Finance Corporation. C’est un acteur clé dans le secteur industriel gabonais. Depuis sa création en 2010, il développe une nouvelle génération de projets d’infrastructures de grande envergure.

En investissant dans le port international d’Owendo, STOA contribue à faire monter en puissance le transport maritime au Gabon. Il œuvre également en faveur d’une amélioration de la qualité du service proposé aux navires transitant par le Gabon.

Un port d’envergure nationale

Situé à 27 kilomètres au sud de Libreville, la capitale gabonaise, le port d’Owendo est un port spécialiste du vrac à usages multiples, d’une capacité nominale de 4 millions de tonnes. Il est principalement dédié à l’exportation de produits transformés et semi-transformés, des liquides aux produits de la pêche en passant par des produits issus de l’industrie dynamique du bois : placages, contreplaqués, meubles en bois, etc.

Le port est composé d’un quai de chargement/ déchargement d’une longueur de 690 mètres, de cinq silos de stockage liquide d’une capacité unitaire de 10 500 tonnes, de deux silos à grains d’une capacité unitaire de 10 000 tonnes, ainsi que d’une zone de stockage et de traitement logistique de pointe incluant des entrepôts et des zones réfrigérées. Il dispose également d’une plateforme multimodale bénéficiant d’un accès privilégié à la mer, à la route et au rail, ce qui lui permet d’offrir une solution logistique intégrée au tissu industriel gabonais.

Réduire la dépendance du pays au pétrole

En investissant au capital de GSEZ Ports, STOA participe à l’exploitation d’une infrastructure de premier plan tout en s’engageant aux côtés d’un investisseur d’envergure et en partageant des ambitions communes pour le pays : création d’emplois pérennes, promotion du développement durable, réduction de la dépendance du pays au secteur pétrolier qui représentait 22 % du produit intérieur brut du pays en 2017.

 

Les résultats attendus à terme
  • 3 millions de cargaisons manutentionnées au port (EVP)
Résultats d’impact mesurés en 2019
  • 667 000 tonnes métriques de marchandises transportées
  • 5 914 emplois directs et indirects soutenus [1]



[1] Impact modélisé (voir notre rapport ESG et Impact en page 8). Consulter notre disclosure statement : www.impactprinciples.org/signatories-reporting

 

« Nous sommes heureux d’accueillir STOA, en tant que partenaire stratégique, pour participer à nos efforts continus visant à développer des infrastructures essentielles permettant au Gabon de croître et de diversifier son économie. »

Gagan Gupta, Directeur général – ARISE

RÉSULTATS ATTENDUS À TERME

3

MILLIONS DE CARGAISONS MANUTENTIONNÉES

EN IMAGES

© Copyright Stoa