AFRIQUE DE L’OUEST
DAYSTAR POWER

Le projet

En janvier 2021, STOA a pris une participation de 14% dans Daystar Power, acteur ouest-africain spécialisé dans la fourniture d’énergie solaire à destination de clients commerciaux et industriels. Cet investissement s’inscrit dans le cadre d’une levée de fonds en série B de 38 millions de dollars visant à accélérer l’expansion régionale de l’entreprise, en particulier au Nigéria et au Ghana.

Daystar vient répondre à un besoin criant en fourniture d’énergie dans ces pays. Au Nigéria par exemple, on estime que 80% de la demande en électricité n’est pas couverte par le réseau national, ce dernier étant par ailleurs extrêmement peu fiable et subit des coupures régulières.

 

Les enjeux

Fournir une énergie propre, fiable et moins chère aux entreprises ouest africaines

Dans la mesure où l’accès restreint ainsi que le manque de fiabilité de l’électricité sont identifiés par la Banque Mondiale comme étant un des principaux handicaps au développement des entreprises en Afrique Subsaharienne, l’investissement dans Daystar permettra à STOA de contribuer directement au développement économique des pays d’Afrique de l’Ouest sans toutefois alourdir leurs dépenses publiques.

Daystar fournit en effet des solutions solaires ou hybrides (solaire + batteries et/ou générateur thermique) permettant de produire une électricité plus verte pour ses clients, dont les sources d’énergie sont principalement le réseau local (lorsque celui-ci est fiable) ou, le plus souvent, des générateurs thermiques. Les systèmes hybrides proposés par Daystar contribuent ainsi à la fourniture d’une électricité relativement décarbonée, avec des émissions de l’ordre de 270 gCO2/kWh, compatible avec la stratégie de transition énergétique de l’AFD (qui fixe un seuil à 500 gCO2/kWh).

Par ailleurs, la solution proposée par Daystar permet à ses clients commerciaux et industriels de faire des économies de coûts significatives par rapport à l’approvisionnement au réseau local ou par le biais de générateurs thermiques. L’économie en termes de dépenses est en effet estimée comme étant de l’ordre de 20 à 30%. Cet élément est un facteur décisif dans l’amélioration de la compétitivité des entreprises ouest africaines.

Développer les compétences locales

L’activité de Daystar est principalement tournée pour l’instant sur le Nigeria, mais l’entreprise est également présente au Ghana, au Togo et au Kenya.

Daystar accorde une grande importance à la montée en compétences de ses employés et recrute au maximum au sein des populations locales, à tous les niveaux hiérarchiques de l’entreprise.

Daystar a par ailleurs commencé à mettre en place un certain nombre de mesures pour protéger la santé et garantir la sécurité de sa main d’œuvre (kit de secours, procédure Working at Height, etc.). STOA compte accompagner davantage l’entreprise dans cette démarche par la mise en place de nouvelles procédures.

 

Résultats attendus à terme
  • 100 MW de capacités solaires déployées d’ici 2023
  • 60 kT de CO2 évitées par an [1]
Résultats d’impact mesurés en 2020
  • + de 104 emplois directs soutenus

 

Score impact global du projet : 1,8 / 3

 

[1] Émissions calculées sur la base de la méthode Bilan carbone de l’AFD, fondée sur les puissances installées totales et les estimations prévues sur toute la durée de vie du projet.

 

« Sunray Ventures a fondé Daystar Power pour s’attaquer à l’un des obstacles les plus importants au développement économique de l’Afrique de l’Ouest : l’accès à une énergie fiable et abordable. Nous sommes heureux que cette transaction apporte à Daystar Power le financement nécessaire pour conforter sa place de leader du marché de l’énergie solaire hors réseau pour les clients commerciaux et industriels en Afrique de l’Ouest »

Christian Wessel, co-fondateur de Daystar Power et de Sunray Ventures

RÉSULTATS ATTENDUS À TERME

100

MW À L’HORIZON 2023

60

kT DE CO2 ÉVITÉES PAR AN

EN IMAGES

© Copyright Stoa