CRITÈRES ESG ET IMPACT

« STOA établit des partenariats de long terme dans des secteurs stratégiques pour répondre aux besoins des populations en infrastructures essentielles sur les marchés émergents, favorisant ainsi le développement d’économies durables et résilientes. »

Charles-Henri Malécot, Directeur Général
UNE APPROCHE INTÉGRÉE DE L’IMPACT

Nous répondons aux besoins des populations en infrastructures essentielles grâce à l’application de notre théorie du changement.

STOA adopte une démarche nouvelle, en évaluant pour chacun de ses investissements les risques ESG, mais également les impacts positifs que ces projets auront sur l’environnement et les populations.

Les infrastructures que nous finançons doivent être accessibles, fonctionnelles et propres, c’est-à-dire fournir un service qui est à la fois disponible ou abordable, fiable et sûr, et qui a une faible empreinte carbone ou qui permet aux utilisateurs de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Lors de la sélection des projets, nous considérons de ce fait une série d’indicateurs sur ces trois critères d’impacts.

Trois outils clés nous permettent de mesurer nos impacts tout au long du cycle d’investissement :

  • une grille d’évaluation d’impact utilisant les critères d’accessibilité, de fonctionnalité et de propreté, pour générer un scoring d’impact prenant en compte le besoin du pays en infrastructures essentielles et le potentiel du projet en matière de développement ;
  • 65 indicateurs de mesure, sélectionnés à partir de catalogues standards (HIPSO, IRIS) ;
  • un outil de modélisation d’impact à une échelle macroéconomique.

 

Notre cadre d’impact est aligné avec les Operating Principles for Impact Management :

Le 12 avril 2019, Charles-Henri Malécot signait les Operating Principles for Impact Management (OPIM). Ces principes établissent une nouvelle norme de marché pour l’investissement à impact, apportant plus de transparence, de crédibilité et de discipline aux pratiques. Ils définissent ce qui constitue un investissement à impact et visent à intégrer les considérations relatives aux impacts dans toutes les phases du cycle de vie de l’investissement.

STOA publie chaque année l’alignement de son système de gestion des impacts sur les 9 principes des OPIM et organise une vérification indépendante de cet alignement :

  • Le disclosure statement est disponible  ici
  • Le rapport de vérification tierce partie est disponible  ici
LA GESTION DES RISQUES ESG

L’évaluation des risques environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) est pour nous aussi importante que l’analyse de la performance financière d’une opportunité d’investissement. STOA fonde la gestion des risques E&S sur les Normes de Performance (Performance Standards) de l’International Finance Corporation (IFC).

De plus, STOA s’attache à éviter les investissements dans les juridictions et secteurs exposés du point de vue des traités internationaux ratifiés par la France, en accord avec les principes du groupe Caisse des dépôts et consignations (CDC). Notre politique d’exclusion est en outre alignée sur celle du groupe Agence française de développement (AFD).

Enfin, STOA a un devoir d’exemplarité sur les sujets de conformité. Nous avons pour cela mis en place une gouvernance interne forte et responsable qui s’inspire des guides et standards les plus élevés.

 

NOTRE STRATÉGIE CLIMAT

L’atténuation des effets du changement climatique et l’adaptation à ses impacts sont un volet essentiel de notre stratégie. Toutes nos opportunités d’investissement sont étudiées au regard des engagements pris, dans le cadre de l’Accord de Paris, par les pays où sont mis en œuvre les projets.

Cette stratégie repose sur trois piliers :

  1. Promouvoir les trajectoires bas carbone : nous nous engageons notamment à consacrer 30% de nos investissements à des projets à cobénéfice climat, dont les impacts sont positifs en matière d’atténuation ou d’adaptation au changement climatique ;
  2. Financer des projets résilients face au change­ment climatique ;
  3. Rediriger les flux financiers pour catalyser l’in­vestissement en faveur des projets à co-bénéfice climat dans les pays en développement.

Depuis 2017, nous avons engagé 232 millions d’euros dans des projets d’infrastructures dont 60 % dans des projets à cobénéfice climat. Les entreprises que nous soutenons interviennent dans des secteurs variés, de l’énergie aux transports en passant par les télécoms.

STOA exprime son soutien à l’initiative Climate Action in Financial Institutions et reconnaît les orientations fournies par les principes volontaires relatifs à l’intégration de l’action pour le climat au sein des institutions financières. STOA se rend disponible pour participer au développement des travaux en cours visant à soutenir ces principes volontaires.

TÉLÉCHARGEZ LE RAPPORT ESG IMPACT 2020